eeBud

Plugin Jedom eeBud Server Manager .

Table des matières

Télécharger le plugin

Ayant du mal à avoir un retour de la part de Jeedom, le plugin est à disposition au téléchargement ci-dessous. Il suffit de le décompresser et de le copier dans le répertoire “plugins” de Jeedom, grâce à l’éditeur de fichiers. Vous pouvez sans problème éplucher le plugin, il ne contient rien de méchant. Uniquement des requêtes HTTP pour des communications entre les modules et Jeedom. Certaines informations sont stockées sur le module, mais les informations sensibles y sont cryptées pour éviter tout problème.

Pourquoi ce plugin?

Le plugin eeBud Server Manager (eebsm) permet d’ajouter facilement à Jeedom, et sans bidouille les modules incluant la bibliothèque ESP32 du même nom.

Cette version du plugin est compatible avec la version bibliothèque minimale du 06/11/2023. Pour programmer un module ESP32 (Wi-Fi) avec cette bibliothèque, je vous invite à consulter la page dédiée, en suivant ce lien.

Mais pour résumer, cette forme de programmation permet de programmer et de connecter de nombreux équipements à un réseau domotique en Wi-Fi. (Leds, sondes, moteurs, relais, vérins, etc…) L’avantage du protocole Wi-Fi en domotique est que le module pourra être débranché sans perturber le réseau interne (cf. Zigbee, Z-wave qui utilisent un maillage). De plus ces puces peuvent contenir pas mal d’informations, et permet une programmation totalement libre.

Configuration du plugin

Ce plugin ne nécessite pas de configuration particulière et doit simplement être activé après l’installation.

Configuration des équipements

Les équipements sont accessibles à partir du menu Plugins → Protocole domotique→ eeBud Server Manager

Cliquez sur un équipement pour accéder à sa page de configuration ou appuyez sur le + pour en ajouter un nouveau:

  • Nom de l’équipement : nom de votre équipement.
  • Objet parent : indique l’objet parent auquel appartient l’équipement.
  • Catégorie : les catégories de l’équipement (il peut appartenir à plusieurs catégories).
  • Activer : permet de rendre l’équipement actif.
  • Visible : permet de rendre l’équipement visible sur le dashboard.
  • Adresse IP : l’adresse IP de l’équipement sur le réseau domotique (par exemple : 192.168.0.200). Une adresse IP fixe a pu être configurée lors du premier démarrage et de la configuration du module.
  • Mot de passe : est le mot de passe configuré lors du premier démarrage de l’ESP32. Ce mot de passe sert de connexion à la page d’accueil du module, accessible directement à l’adresse IP. 
  • Référence du module : ce champs sera rempli automatiquement lors de la sauvegarde, si un nom de module a été trouvé, il sert uniquement de repère pour savoir de quel module/programme ESP32 il s’agit. Si rien n’a été indiqué dans le programme, “Non déclaré” sera affiché.
  • Ajouter les widgets eebsm: vous permet d’utiliser les widgets intégrés au plugin.
  • Description : vous permet de décrire l’équipement.

Sauvegarde des l'équipements

Lors de la sauvegarde, les commandes disponibles sur le module sont automatiquement créées. Par exemple, si un bouton (ou un toggle, etc…) a été ajouté depuis la bibliothèque et la programmation de l’ESP32, celui-ci apparaîtra dans les commandes.

Rien n’est à modifier, rien n’est à créer, tout est automatiquement transformé à l’identique du programme ! 😃

Exemple d'un module intégré

Ce module a été programmé il y a quelque temps pour l’ouverture la porte de mon poulailler et de la porte de l’enclos. Il remonte également la luminosité extérieure.

Voici l'index accessible directement à l'adresse IP du module

Grace à la bibliothèque eeBudServerManager, j’ai fait une mise à jour OTA (via le Wi-Fi) pour envoyer la nouvelle bibliothèque vers l’ESP32.

Voici les commandes créées automatiquement
Et pour finir, ce que ça donne sur l'index, avec les widgets intégrés au module

Un autre exemple avec plus de commandes

Ce module correspond à une lampe RGB avec un micro intégré pour que la lumière “bouge” avec la musique.

Je n’aurai jamais créé toutes les commandes pour l’intégrer à Jeedom. Et pour être honnête, j’en ai même masqué pour la capture d’écran! 🤣

Ca fait tout de suite plus de commandes.
Retour en haut